Description

Une allée de cyprès emplie de souvenirs antiques accompagne les invités de l'Hôtel Torre di Bellosguardo à l’entrée de l’hôtel où la douce statue de la Charité vous accueille sous de bons auspices pour le meilleur des séjours à Florence. La vaste réception contient les célèbres fresques de Bernardino Poccetti. Entre la villa et la tour se succèdent des salles grandes et petites demeurées intactes au fil des siècles. Les ambiances et les différentes décorations évoquent poésie et personnages nobles aujourd’hui revisitées avec une hospitalité sympathique et cordiale enrichie de tout le confort moderne des meilleurs hôtels 4 étoiles de Florence.

L'hôtel est entouré d’un grand parc où il est extrêmement agréable de se promener entre les différents jardins, les parterres fleuris, les passages secrets vous amenant dans des recoins cachés. Vous pourrez vous arrêter à la piscine et profiter de la merveilleuse vue de Florence depuis les hauteurs de la colline.

Comme autrefois dans le domaine de Torre di Bellosguardo, une petite ferme avec un potager bio offre ses fruits et légumes frais pour les petits-déjeuners et les petites faims, et de sympathiques animaux de basse-cour (trois petits ânes, un poney, des canards et des poules) vous saluent au passage. Vos enfants adoreront partir à la découverte du parc et des animaux.

L’hôtel est entièrement climatisé et offre un service de fax et un ordinateur avec internet à la réception, le wi fi, les journaux et informations touristiques, navettes et visites guidées (organisées sur demande). Une salle spéciale accueille jusqu’à 30 personnes pour les petites réunions. Un garage est mis à disposition des hôtes. Les animaux de petite taille sont les bienvenus!

Galerie photos - Torre di Bellosguardo
Histoire de Torre di Bellosguardo

Guido Cavalcanti ami de Dante immortalisé dans les fameux vers "Guido, je voudrais que toi et Lapo et moi/ soyons pris par enchantement…", et lui-même excellent poète, fit construire au XIIIe siècle la Torre di Bellosguardo, comme manoir de chasse et refuge familial; ensuite, au XVIe siècle, les marquis Roti Michelozzi voulurent une résidence vaste et noble et pour l’embellir, ils firent appel, entre autres, au peintre Bernardino Poccetti, auteur des fresques du salon d’entrée et au sculpteur Pietro Francavilla qui sculpta la splendide Charité qui aujourd’hui encore accueille les hôtes à l’entrée de l’hôtel.
Des années 1920 à 1940, la baronne Marion von Hornstein-Franchetti fit de la Torre di Bellosguardo un cénacle de nobles et d’hommes de lettres de toute l’Europe.
Aujourd’hui Torre di Bellosguardo repose dans le silence du parc et des collines, et transmet une histoire antique et noble qu’il partage chaque jour avec ses invités, avec un hôtel à l’ambiance et à l’hospitalité rares.